Parle- moi avec ton regard ! 

En passant la porte de la bibliothèque du Musée d’Art Moderne de Medellín (MAMM) en Colombie, me voilà en immersion dans une scène de tournage pas comme les autres organisée par les enfants du programme “ Laboratorio de contenidos ”.

Nous sommes accueillis par deux jeunes hommes, âgés d'une vingtaines d'années, Candelo et Carlos, derrière eux nous apercevons un groupe d’enfants, discutant tranquillement. Ces enfants viennent du barrio Vilatina de la Comunidad 8 de Medellín, l’un des quartiers les plus violents de Medellín , où les règlements de comptes entre groupes armés sont fréquents. Selon El Tiempo, un media Colombien, il y a eu près de 14 homicides dans cette zone depuis le début d’année. Candelo âgé de 23 ans est à l’initiative de ce projet avec son ami Carlos. En tant que leader social du quartier, il souhaite offrir à ces jeunes une meilleure vision du monde, en leur prouvant qu’il est possible de gagner de l’argent légalement grâce à du talent, de l’envie et du travail.

Candelo donne des conseils aux jeunes

Chaque vendredi, les jeunes se réunissent, en dehors de leur quartier, afin d’apprendre et créer des initiatives entrepreneuriales. Lorsque nous arrivons, le matériel s'installe: une caméra, des fauteuils disposés en demi-cercle face à la caméra ; des feuilles, crayons et feutres sur une table. Deux projets sont en cours de création, d’une part une chaîne Youtube, de l’autre une marque de Tee-shirts.

Les jeunes âgés entre 12 et 17 ans sont à l’origine du lancement de la chaîne LIM TV sur Youtube où ils sont les principaux acteurs: choix des sujets, reportage, interview, montage, communication...Le but est de les impliquer et qu’ils acquièrent des compétences… Car pour la majorité d’entre eux l’autorité et l’apprentissage classique de l’école sont sources de tension. “ Ici on leur parle comme à des adultes, on veut leur montrer que leur voix compte, qu’ils ont des choses à raconter ” nous souligne Carlos. Ainsi, chaque jeune prend la parole devant la caméra et expose tour à tour son point de vue sur des sujets sociétaux tels que les violences à Medellín , leur vision du futur... Aujourd’hui, Karine et Juan-Diego, tous deux apprentis journalistes âgés de 15 ans nous invitent à prendre place et  nous interview sur la France et ses spécialités. C’est une réelle ouverture culturelle et sur le monde pour eux ainsi que pour nous, de passage dans cette ville !

Tandis que certains filment, d'autres participent au second projet : la création de la marque de tee-shirt “ Les Enfants Terribles ”, nom qui fait référence aux stéréotypes de la population vis à vis de ce quartier. A chaque fois qu’une personne me demande d’où je viens, le nom de mon quartier évoque en général beaucoup de préjugés, on me regarde différemment nous indique John, âgé de 18 ans et très impliqué au sein du projet. Sur une table à côté, des jeunes cherchent des idées sur internet, dessinent, le but étant de créer des motifs pour ces tee-shirts. Par la suite, Carlos qui a déjà une entreprise, leur apprendra comment les produire, les vendre...

Le but est d’apprendre des choses concrètes, utiles et non seulement d’occuper leur vendredi après-midi en prenant l'air en dehors de leur quartier.

Carlos nous met dans le contexte à ce sujet: s'ils se réunissent ici, c'est pour offrir à ces jeunes une autre vision de la ville, en dehors de la violence et des tensions de leur quartier. “ La plupart ne sont jamais allé dans le centre-ville de Medellín ou dans un lieu culturel. Leur connaissance de la ville s’arrête à leur quartier ”, le barrio Vilatina de la Comunidad 8 de Medellín. Il s’agit d’un des quartiers les plus violents de Medellín nous confie Candelo. Il connaît très bien la réalité du quartier, où il a grandi et failli y perdre la vie...

Car si Candelo est aujourd’hui un exemple pour ces jeunes et pour le quartier, cela n’a pas été toujours le cas. A l'écart des enfants, qui sont bien occupés par leurs différentes activités, Candelo nous raconte son histoire. Placé en maison de correction à 11 ans après que sa famille l’ait dénoncé à la police en trouvant une grenade et une arme blanche sous son lit, il n'y restera que 2 ans sur les 8 ans de condamnation grâce à sa bonne conduite. A sa sortie ses anciens compagnons du groupe armé l’attendent, avec un homme d'un groupe ennemi. Ils lui proposent de se venger et de le tuer. Candelo, refuse et décide alors de se reprendre en main. Il se met à écrire, à chanter … Il se lance dans le hip-hop et rappe alors sur son changement, son quartier, sa ville, la paix... ses textes sont inspirants. Doté d’un réel talent, il commence à percer, gagne des prix, se fait un nom... Mais au-delà d’une certaine reconnaissance, il prouve qu’une rédemption est possible ! Il donne alors des cours de chants dans son quartier et s’engage pour aider les jeunes qui se sont perdus dans les conflits armés.

La pause s'impose!

A 19 ans, il a même été à l’initiative d’ateliers dans le même centre de correction où il était emprisonné. Ce projet lui tient à cœur mais il est difficile d’avoir un réel impact dans ce milieu carcéral. C’est ainsi qu’il décide d’agir dans son quartier, pour son quartier. Puisque les mauvaises fréquentations peuvent vite arriver, Candelo veut offrir aux jeunes un nouvel idéal de réussite, loin des règlements de comptes et de la promesse de “ défendre son territoire ”. Il est aujourd’hui leader social de son quartier natal, rappeur et membre de Global Shapers, une communauté internationale de jeunes qui, grâce au dialogue et à l’action, permet de devenir acteur de changement.

D’ailleurs, le titre de l’une de ses chansons “ Hablame con tu mirada “, en français “ Parle-moi avec ton regard  “ illustre parfaitement ce témoignage vivant.

Le point de vue de ces jeunes sur leur quotidien, les dangers du quartier, les stéréotypes qui les accompagnent sont ici une force pour la création, l’entraide et la volonté de faire changer les choses !

Eugénie, le 06 Septembre 2018

 

LES INFORMATIONS CLÉS

 

QUI

Laboratorio de Contenidos

QUOI

Permettre à des jeunes de quartiers précaires de créer, d’apprendre et d’entreprendre grâce à des activités comme la création d’une chaîne TV sur Youtube, ou le design d’une marque de tee-shirts ; Les Enfants terribles.

 

Quartier de Vilatina, comuna 8, Médellin

CRITÈRES D'ENTRÉE

Pour les enfants : la motivation et faire partie du quartier

POINTS FORTS

Ouverture d’esprit et culturelle pour ces jeunes qui sont les principaux acteurs du projet

Acquisition de compétences grâce à la mise en pratique

Expression artistique pour favoriser l’entente mutuelle entre les enfants et leur confiance en eux

COMMENT AIDER

En relayant les vidéos Youtube de la chaîne LIM TV

En faisant des dons matériels ou financiers

CONTACT

candelo.hh20@gmail.com

Restons connectés !

Insta 2.jpg

Facebook

Newsletter

Email

Instagram